Je ne peux pas dire “quand tu me manques”
car il n’y a pas une seule seconde durant laquelle tu ne me manques pas…
Donc “quand tu me manques” ne correspond pas à ce que je ressens
parce que ce “quand” pour moi c’est tout le temps…
© Amy Softpaws

Tous les jours je pense à toi. Toutes les nuits je rêve de toi.
Tout ce que je vois, tout ce que je sens, tout ce que j’entends me ramène à un souvenir avec toi.
Mon cœur et ma tête sont pleins de toi. Mais mon monde et ma vie sont horriblement vides et tristes sans toi…

© Amy Softpaws

Le manque de toi est une torture, même si on n’est pas séparé longtemps.
Ça commence dès les premières secondes, et ça va en s’intensifiant.
J’ai l’impression que c’est de plus en plus difficile à supporter.
Quand on est ensemble, le temps passe à une vitesse affolante.
Alors que lorsque je suis sans toi le temps semble stagner.
Chaque seconde se fait longue, lourde et « blessante ».
Je t’aime peut-être trop… Peut-être que mes sentiments sont trop « purs ».
Être séparée de toi se fait, chaque fois, un peu plus dur.

© Amy Softpaws […]

Aller en haut